Qui sont ceux qui achètent le plus de logements anciens ?

Selon une étude proposée par les Notaires de France et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le nombre de jeunes couples qui acquièrent un bien ancien est en baisse… tandis que celui des seniors ne cesse de grimper !

Chaque année, les Notaires de France étudient et répertorient le nombre de personnes qui achètent des logements anciens. Quand on compare les différents résultats obtenus depuis l’an 2000, on constate que ce ne sont pas les jeunes couples qui se lancent dans l’acquisition de telles habitations, mais bien… les seniors ! Si les plus de 60 ans sont de plus en plus nombreux à craquer pour un logement ancien, le nombre de jeunes de moins de 30 ans qui en achète est même en nette diminution depuis plusieurs années. Sur leur site, les Notaires de France proposent une piste d’explication : le nombre de personnes dépassant les trois fois 20 ans ne cesse d’augmenter au niveau démographique. Et en ces périodes de crises, acheter un bien immobilier est perçu comme un « réflexe refuge » intelligent. S’il s’agit bien là d’une piste d’explication, on ne comprend pas forcément pourquoi les plus mûrs d’entre nous craquent à ce point pour les logements anciens… La réponse est certainement à chercher du côté des prix, moins élevés que le neuf.

Vous avez apprécié ? Laissez-nous un commentaire !