Comparatif de taux d’épargne

Même si les taux d’intérêt ne guère avantageux depuis la crise de 2008, l’épargne reste un réflexe intelligent notamment pour ceux qui souhaitent se constituer un apport personnel conséquent en vue de faire, par exemple, un emprunt immobilier à un taux plus avantageux.

Et c’est une double bonne idée : d’abord, parce que votre prêt aura plus de chance d’être accepté si vous avez épargné un montant minimum équivalent aux frais de notaire. Ensuite, parce que grâce à cet apport personnel, votre prêt sera moins élevé et par conséquent, vos mensualités seront également moins élevées.

Obtenir le meilleur taux d’épargne

On l’a dit le contexte est difficile, obtenir les meilleurs taux d’épargne est donc, avec l’inflation, essentiel pour au minimum maintenir votre capital. Pour ce faire il faut trouver le meilleurs taux  d’épargne du marché et ce qui permettra de le faire c’est un bon comparatif de taux d’épargne

Quel épargne pour quel projet ?

Mais faire un bon comparatif de taux d’épargne implique de savoir ce que l’on cherche, car il existe différents types d’épargne. Le Livret A est un classique pour ce qui épargne sans objectifs mais il ne rapporte guère. Plus intéressant, à titre d’exemple, le PEL (plan épargne logement) est intéressant dans le sens où ses intérêts sont exonérés et que cette épargne vous donne accès, à terme, à des taux avantageux. Mais il est caractérisé par certaines obligations : verser 225 euros à l’ouverture, puis 45 euros minimum tous les mois, etc.

D’autres formules d’épargne, propres à chaque banque, existent également. A vous d’établir un comparatif de taux d’épargne, histoire de voir ce qui vous convient le mieux en étudiant les possibilités de meilleurs taux d’épargne sous toutes les coutures : quel rendements, quels taux de base, versements libres ou pas, retraits faciles ou pas, quels plafonds de versement, etc. Il est également intéressant de comparer les frais d’ouverture et les frais de gestion…

Vous avez apprécié ? Laissez-nous un commentaire !